Séduire par l’humour : Comment faire rire une femme pour la séduire ?

883
Séduire par l'humour : Comment faire rire une femme pour la séduire ?
Séduire par l'humour : Comment faire rire une femme pour la séduire ?

Séduire par l’humour : les femmes ont toujours donné du fil à retordre aux hommes les plus timides. Certes, on est déjà au XXIe siècle, mais il est encore difficile d’aborder certaines filles ou femmes et de réussir à les séduire. Heureusement, en alternative à une cour assidue, sachez que les femmes sont plus sensibles aux hommes qui les font rire… Oui, mais comment s’y prendre sans passer pour le lourdaud de service ?

Séduire par l’humour : Comment faire le premier pas avec une femme ?

Face à une beauté pour qui on craque, on perd tous nos moyens. Cela arrive à tout le monde, alors ne paniquons pas. En chacun de nous, il y a un potentiel de séduction qui comprend quelques lots : le charme, la carrure, l’intelligence, l’humour, etc.

Pour le premier contact, il faudra jouer sur l’un de ses éléments, et pourquoi ne pas tenter l’humour ? Rappelez-vous du proverbe « femme qui rit, à moitié dans son lit ». Un raisonnement simpliste, mais pas totalement erroné. L’humour cache la nervosité et s’avère être une arme fatale pour séduire une femme.

C’est d’ailleurs psychologiquement prouvé : le rire libère une grande quantité d’hormones associées au bonheur comme l’endorphine ; du coup, cela facilite les choses. Mais pour la faire rire, il faudra l’approcher. Et là, évitez les phrases clichés qui vous donnent soit un air pathétique soit un air de pervers qui ne cherche qu’à emballer.
« Je vous ai regardée et vos yeux m’ont attiré vers vous. » Oui, c’est joliment dit, mais ce genre de poncif est à éviter. Restez naturel, ayez l’air sûr de vous, même si intérieurement vous êtes à deux doigts de craquer, et saluez-la.

Séduire par l’humour : Quel genre d’humour peut faire rire une femme ?

Quand vous abordez une femme pour la première fois, vous ne le connaissez pas, donc il est préférable d’avancer d’un pas certain. Sachez qu’il existe deux types d’humour : l’humour prémédité, en d’autres termes les blagues, et l’humour naturel.

Nul besoin de vous mentionner que l’humour naturel agit beaucoup mieux sur les femmes que les blagues toutes faites qu’elles peuvent ne pas trouver drôles. Votre phrase d’approche devra donc être liée au contexte de la rencontre : si elle lit un livre, parlez lui de son bouquin ; si c’est au supermarché, évoquez la liste de course ; et dans le pire des cas, vous pouvez toujours parler de la météo…

Malheureusement, tout le monde ne peut faire preuve d’humour spontané. Dans ce cas, autant miser sur les blagues. Toutefois, la prudence est de mise pour ne pas l’offenser. Vous pouvez par exemple opter pour des plaisanteries autour des actualités politiques ou des militaires.

Et puis, une fois que vous êtes sûr que la fille n’est ni belge ni blonde, un nouveau monde s’ouvre à vous ! Voici quelques blagues avec lesquelles vous pouvez vous régaler et espérer la charmer – si, si, ça marche :
– Comment reconnait-on un Belge dans une partouze ? C’est celui qui couche avec sa femme.
– C’est l’histoire d’une blonde qui se fait contrôler par une policière blonde qui lui demande sa carte. Ne comprenant pas, elle dit à l’agent avec un air perplexe « c’est quoi la carte ? » et elle répond « le truc en forme rectangulaire avec votre photo dessus ». Quand la blonde sort un petit miroir de son sac, la policière perplexe le prend et lui dit : « Je ne savais pas que vous étiez flic vous aussi ! »

A lire aussi : Séduire une femme cougar : techniques et conseils

Voilà, avec un peu de chance, vous avez réussi à la faire rire. Cela ne signifie pas encore que madame est séduite, mais c’est un premier pas. Maintenant que le contact est noué, vous pouvez avoir pleinement confiance en vous et poursuivre la discussion pour la faire totalement craquer.

Séduire par l’humour : Certains types d’humours vont fonctionner

La première chose sur laquelle vous devez apprendre à jouer, c’est l’auto-dérision, car un homme qui est capable de s’enlever des points va en marquer aux yeux d’une fille. Dans le genre, j’aime affirmer que j’ai un micro-pénis ou que je suis très mauvais au plumard, sur un ton mi-désinvolte mi-blasé : « Oh tu sais, moi au plumard… ». En soirée le côté un peu trash et décontracté est un cocktail qui fonctionne très bien, à l’inverse de la journée journée où il faudra mesurer vos propos pour rester normal.

Le deuxième type d’humour que j’emploie très souvent c’est le pince-sans-rire. C’est dire avec le plus grand sérieux une chose fausse, une aberration ou une exagération. « Oui bien sûr, je suis venu en jet, il est garé en double-file sur Rivoli » Il vous sera d’ailleurs très utile tout au long de votre relation, surtout pour contourner les questions pièges :

Il ne faut pas confondre avec l’ironie pure, qui peut souvent être incomprise et vous donner des airs supérieurs. Vous pouvez toutefois la manier avec prudence dans le but de taquiner, mais toujours sur un ton joueur pour faire comprendre à votre interlocutrice que vous n’êtes pas au 1er degré.

Parlons de la caricature ou de l’imitation. Il m’arrive d’imiter Frédéric Mitterand ou Stéphane Bern pour faire rire la galerie, mais cela serait trop avancé pour une rencontre avec quelqu’un qui ne connait pas encore ma personnalité : je passerai pour un original, donc pas normal, donc pas séduisant.
En revanche, vous pouvez imiter un personnage plus vague (l’aristocrate, le snob, ou l’artiste contemporain) le temps d’une réplique en la reprenant pour la caricaturer.

Il y a bien entendu l’humour qui consiste à faire une pitrerie basée sur la gestuelle. Autrement dit, faire le Charlot. Si cela pouvait faire rire votre classe de 6ième, vous comprenez qu’il s’agit d’amuser en ayant l’air ridicule, à éviter absolument pendant les premiers rendez-vous donc.

Une dernière ficelle à la portée de tous : créer une situation imaginaire et jouer un personnage. Par exemple, le mari blasé de sa femme qui démarre une dispute. Idéalement cette situation fait jouer un couple puisque vous êtes deux, ce qui lui donne immédiatement son rôle et lui permet de vous suivre dans ce jeu.
Vous pouvez aussi jouer le canard « Tu ne t’es pas fait mal mon amour ? Attend, laisse-moi porter ta veste, je ne veux pas que tu abimes tes précieuses mains », ou encore le mec trop sûr de lui, façon Dujardin dans OSS : « Je m’appelle Nicolas mais tu peux m’appeler ce soir ». Bien entendu, pour que cela fonctionne il faut changer de façon de parler et ne pas hésiter à en faire des tonnes, qu’elle n’aille surtout pas le prendre au sérieux.