Le Monténégro : L’alliance de la mer et de la montagne

660

Le Monténégro se transforme à grands pas en destination touristique de premier plan. Force est de constater que la nature n’a pas été avare avec ce pays, qui peut s’enorgueillir de sites emblématiques comme les somptueuses bouches de Kotor et de belles plages animées.

L’alliance de la mer et de la montagne

Outre un maillot de bain, il importe de prévoir des chaussures de marche, car l’arrière-pays sauvage et accidenté n’a rien à envier au littoral adriatique.
Des montagnes farouches dominent de douces vallées, des lacs glaciaires, des gorges vertigineuses et des villages où la vie s’écoule au même rythme qu’autrefois. Un réseau de sentiers pédestres et cyclables en pleine expansion et des infrastructures modernisées rendent la région plus accessible, tout en fournissant des emplois aux habitants.
Le long de la côte, le gouvernement monténégrin a déroulé le tapis rouge aux investisseurs étrangers. En ont résulté des projets d’envergure à l’image de la luxueuse marina de Porto Montenegro, à Tivat, et du joli village restauré de Sveti Stefan assorti d’un complexe balnéaire, près de Budva.
Indépendant depuis 2006, le Monténégro aspire déjà à devenir un membre à part entière de la communauté internationale et a posé sa candidature pour être membre de l’Union européenne et de l’Otan. Le pays a pour monnaie l’euro.

Le Monténégro : Les essentiels

Cinq parcs nationaux mettent en lumière les remarquables sites naturels du Montenegro.
Celui de Durmitor protège un massif culminant à plus de 2 500 m. Peuplé d’ours et de loups, il renferme des pistes de ski et le canyon de la Tara, la gorge la plus profonde d’Europe (1 900 m), propice aux descentes en rafting.
Dans le parc de Biogradska Gora voisin, une randonnée à travers la forêt primaire conduit jusqu’à un lac alpin aux multiples nuances de bleu.
Bordé de nénuphars, le lac Skadar forme quant à lui la plus grande réserve aviaire d’Europe. Au terme d’une ascension en voiture qui décoiffe, Lovćen récompense les courageux par des vues embrassant l’ensemble du pays.
Sauvage et reculé, le plus récent parc de Prokletije, à la frontière avec l’Albanie, englobe des montagnes parmi les plus hautes des Balkans.

Le Monténégro : Fêtes et festivals monténégrins 

  • Début août, danses et chansons résonnent joyeusement à Kotor lors du carnaval international d’été qui s’achève par une parade et une fête de rue toute la nuit.
  • En octobre, l’éreintant Montenegro Expedition Challenge voit pendant 48 heures des aventuriers du monde entier mesurer leur endurance dans des épreuves de kayak, rafting, vélo et Accrobranche.
  • En juillet et en août, le festival Budva Theatre Cityprogramme pièces de théâtre, concerts de musique classique, expositions d’art et lectures de poésie.

A lire aussi : Vietnam : les plus beaux endroits à visiter

Depuis peu au Monténégro…

Après une journée de bronzette sur la plage, il est aujourd’hui tendance de contempler le soleil couchant au-dessus de l’Adriatique en sirotant un verre et de danser avec une centaine d’autres joyeux drilles dans le cadre d’une “after-beach party”. Au cours de l’été, les stations balnéaires accueillent quelque 300 fêtes de ce type, parfois animées par des DJ vedettes comme David Guetta, Sam Divine et Jamie Lewis.

Tout le monde en parle au monténégro

L’économie, les inégalités sociales et la corruption font la une de l’actualité. En 2012, des milliers de Monténégrins sont descendus dans la rue pour protester contre la hausse du prix de l’énergie, les disparités régionales et le chômage. Les manifestants dénonçaient un gouvernement à la solde des hommes d’affaires et des investisseurs étrangers. La volonté d’intégrer à terme l’Union européenne et l’Otan a finalement poussé les dirigeants du pays à adopter des mesures anticorruption.

Le Monténégro : Le saviez-vous ?

  • Le parc national de Lovćen abrite le mont Crna Gora (“montagne noire”) qui a donné son nom au Monténégro.
  • L’eau de la Tara est potable.
  • Le Monténégro compte plus de 150 sommetsdépassant les 2 000 m.
  • Le lac Skadar fait partie des rares lieux de nidification du pélican frisé, une espèce menacée.
  • Le Monténégro n’a pas instauré d’âge légal minimum pour consommer de l’alcool. 

Le Monténégro : Nulle part ailleurs…

Au cœur de la station de ski de Kolašin se tient le Hall de la Mémoire, l’un des plus beaux vestiges d’architecture communiste de l’ex-Yougoslavie. Ce bâtiment futuriste en béton aux formes géométriques anguleuses fut conçu en 1976 par le Slovène Marko Mušič pour commémorer le rôle joué par la ville dans la résistance durant la Seconde Guerre mondiale. Malgré son état dégradé, il contient des bureaux de la municipalité et pourrait être converti en palais des congrès.