Un massage renforce l’attachement entre un bébé et ses parents. Il est particulièrement recommandé aux parents adoptifs qui souhaitent tisser un lien fort avec l’enfant. Et il permet également de calmer les prématurés.

Massages pour bébés

  • Choisissez une pièce bien chauffée et un moment favorable, après le bain par exemple.
  • Allongez le bébé sur une serviette ou un linge doux à hauteur de votre taille, pour éviter de trop vous pencher. Disposez des coussins autour de l’enfant pour qu’il ne roule pas.
  • Versez quelques gouttes d’huile de massage dans la paume de votre main. Attendez quelques secondes que le liquide se réchauffe, puis massez bébé doucement.
  • Évitez ses yeux, ainsi que le contour du cordon ombilical, s’il s’agit d’un nouveau-né. N’étirez pas trop fermement les bras et les jambes.
  • Pour apaiser les coliques, placez une main de chaque côté du ventre et bercez bébé d’avant en arrière. Puis caressez-le autour du nombril, une main après l’autre, dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Au moment de la percée des dents, procédez à un massage de la base des oreilles à la base du cou, puis remontez jusqu’au menton.
  • Préparez une huile de massage parfumée adaptée à bébé, en mélangeant 75 millilitres (1/3 tasse) d’huile d’amande douce, cinq millilitres (une cuillère à thé) d’huile de jojoba et deux gouttes d’huile essentielle de camomille. Appliquée sur une boule d’ouate, cette préparation peut servir de soin nettoyant pour les fesses. Présentée dans un joli flacon, elle constitue un cadeau fort utile.

Quel massage pour maman?

  • Kahuna: cette discipline nous vient des mystérieux kahunas, prêtres indigènes d’Hawaï. Elle consiste à placer des pierres chaudes sur la colonne vertébrale, appliquer des huiles parfumées et masser avec des mouvements longs et fluides. Elle convient en cas de tension nerveuse dans la nuque et le haut du dos.
  • Shiatsu: le spécialiste du shiatsu exerce des pressions sur des points précis du corps, appelés tsubos, et étire les muscles. Ce massage est préconisé en cas de douleurs dorsales, de maux de tête et de troubles digestifs.
  • Suédois: il se pratique par des effleurements du bout des doigts, des manipulations et des frictions. Il apaise les tensions et favorise la relaxation.
  • Thaïlandais: surnommé le «yoga des paresseux», car il fait adopter au corps des positions que vous n’auriez jamais cru possibles, améliorant souplesse et circulation.
  • Tuina: originaire de Chine, le tuina consiste en de fortes pressions exercées par le thérapeute. Il est indiqué en cas d’épaules bloquées, de sciatique et de contractures nerveuses.