les bienfaits du tai-chi : Le Tai-chi-chuan est une discipline pratiquée depuis des siècles en Chine. C’est l’art martial le plus pratiqué au Monde. Il aurait été inventé par un moine qui observait un combat entre un oiseau et un serpent.

Le Tai-Chi ou la gym du corps et de l’esprit

Discipline ancestrale chinoise, le Tai-Chi est une technique de combat auparavant secrète qui est devenue une gymnastique populaire en Occident. C’est aussi l’une de 6 branches de la médecine chinoise. Basé sur les principes opposés du Yin et du Yang qui s’assemblent pour s’équilibrer, le Tai-Chi améliore la souplesse, la coordination, l’équilibre, et mise sur la relaxation. Le Tai-Chi est dérivé d’art martial, ses pratiquants exécutent un enchainement de mouvements circulaires et continus lents à réaliser dans un ordre précis. La maitrise de la respiration est de mise dans la pratique du Tai-Chi, les mouvements exécutés debout invitent à la méditation.

Les bienfaits du Tai-Chi

Gymnastique du corps et de l’esprit, le Tai-Chi favorise le renforcement musculaire et squelettique pour une meilleure santé physique et mentale. Le Tai-Chi promet souplesse, apaisement, augmente la concentration, améliore la mémoire et les capacités intellectuelles. La détente et la sérénité qu’il procure invitent au développement intérieur pour peu qu’on persévère.

Ce n’est en effet pas une discipline qui s’apprend rapidement.
Le Tai-Chi-Chuan agit aussi sur divers problèmes de santé : l’hypertension, l’arthrite, les rhumatismes, l’ostéoporose, le diabète, les symptômes de la maladie de Parkinson. La pratique du Tai-Chi permet aussi de diminuer les risques de chute en particulier chez les personnes âgées, en améliorant l’équilibre. Il diminue les risques de maladies cardio-vasculaires, améliore le sommeil et la respiration.

Les mouvements de base du Tai-Chi

Le Tai-Chi comprend 5 styles composés d’enchainements de mouvements différents. Une séance de Tai-Chi dure en moyenne 20 minutes.
Les différents styles :
-le style Chen, le plus ancien, alterne mouvements souples et lents et mouvements rapides et vifs ;
-le style Sun aux mouvements rapides et agiles ;
-le style Wu Chien caractérisé par des postures vers l’avant et des mouvements d’amplitude moyenne ;
-le style Wu Yu aux mouvements d’ampleur réduite ;
-le style Yang, le plus répandu, aux mouvements amples, souples avec des postures martiales rapides.
L’enchainement de style Yang se compose de 108 mouvements répartis en 3 parties et accompagnés d’une respiration abdominale .

Un bien-être retrouvé

La pratique du tai-chi vous apprend à développer et utiliser la méthode de respiration dite respiration abdominale.La capacité pulmonaire est pleinement utilisée et les poumons prennent un volume maximal d’air à chaque inspiration. Cela garantit un plus grand apport d’oxygène au corps.

les bienfaits du tai-chi

Les poumons contiennent des millions de petits vaisseaux appelés capillaires par lesquels tout le sang du corps passe chaque minute. Il faut savoir que le cerveau utilise 20% de l’oxygène que vous respirez et 15% environ du sang. Le sang est filtré par les reins qu’il traverse à peu près toutes les 4 minutes.

Les organes internes du corps tirent dont grandement profit d’un apport supplémentaire en oxygène. Le tai-chi est bénéfique à l’ensemble du corps, externe et interne car il favorise le bien-être physique, émotionnel et mental.

A lire aussi : Le Tui Na : stimuler les capacités d’autoguérison de votre organisme

Il tonifie, renforce et augmente la souplesse des muscles et des articulations. Comme il est doux, ces dernières ne sont pas sollicitées outre mesure. Le tai-chi permet au système cardio-vasculaire de se développer progressivement, en douceur et sans grand risque.

Il améliore l’équilibre et la coordination et n’est pas conditionné par des contraintes d’âges ou de poids. Le risque de blessure est minime et il est même possible de poursuivre les exercices tout en se remettant d’une blessure physique.

Il peut être pratiqué sans problème tout au long de la grossesse et les femmes enceintes qui pratiquent le tai-chi font souvent état d’absence de problèmes pré- et postnatals. Le tai chi peut-être pratiqué plus d’une fois par jour sans risque de surmenage et ne requiert initialement qu’un peu d’espace.

Les cours vous permettent généralement d’acquérir une maîtrise suffisante pour pratiquer seul le plus rapidement possible. Par la suite, vous pouvez vous entraîner avec un partenaire ou en groupe. Au fur et à mesure que votre aptitude à pratiquer le tai-chi et que votre condition s’améliorent, votre posture se corrige et vous commencez à respirer plus efficacement.

Cela provoque en vous un sentiment de mieux-être, ce qui accroît votre confiance et votre vitalité. Ce sentiment se répercute sur votre existence et déteint de manière positive sur la qualité de vie de ceux qui vous entourent. Voilà pourquoi cette discipline est bénéfique à l’ensemble du corps, santé et bien-être sont parmi les bienfaits à long terme du tai-chi, favorisant l’épanouissement personnel et la pensée positive.