le Qi Gong : la nouvelle Gym chinoise pour maîtriser l’énergie vitale

796
le Qi Gong : la nouvelle Gym chinoise pour maîtriser l’énergie vitale , Inspiré de la métaphysique taoïste et façonné par différents courants philosophiques et spirituels (en particulier la cosmologie du Yin et du Yang), le Qi Gong est un art énergétique qui repose sur la maîtrise de l’énergie vitale. Il combine exercices physiques et science de la respiration.

Au programme d’une séance de Qi Gong, une succession de mouvements lents, des exercices de respiration et de concentration… Pour profiter, à l’arrivée, des nombreux bienfaits de cette discipline énergétique sur le corps et sur l’esprit  !

Inspiré de la métaphysique taoïste et façonné par différents courants philosophiques et spirituels(en particulier la cosmologie du Yin et du Yang), le Qi Gong est un art énergétique qui repose sur la maîtrise de l’énergie vitale. Il combine exercices physiques et science de la respiration. Au programme d’une séance de Qi Gong, une succession de mouvements lents, des exercices de respiration et de concentration… Pour profiter, à l’arrivée, des nombreux bienfaits de cette discipline énergétique sur le corps et sur l’esprit  !
[themoneytizer id= »12558-16″]

Qu’est-ce que le Qi Gong  ?

Le Qi Gong (du chinois « qi », qui signifie « énergie », et « gong », que l’on peut traduire par « exercice » ou « but recherché ») est une discipline chinoise millénaire qui repose sur le travail et la maîtrise de l’énergie.
Son objectif  ? Améliorer la circulation de l’énergie dans le corps, par des mouvements de gymnastique douce. Le Qi Gong est donc un moyen d’entretenir sa santé, tout en atteignant un état de calme intérieur. On distingue différentes formes de Qi Gong  : le Don Gong, un Qi Gong dynamique  ; le Zhuang Gong, un Qi Gong statique, le Jing Gong, un Qi Gong méditatif… Toutes ces méthodes agissent à la fois sur le corps et l’esprit.
Cette discipline consiste en un ensemble de pratiques énergétiques qui ont pour finalité l’épanouissement individuel et l’harmonie entre le corps et l’esprit. Il existe des centaines de méthodes de Qi Gong en Chine, mais toutes combinent travail du corps (xing ti), travail sur la respiration (hu xi) et exercices de concentration (yi ni). Ainsi, le Qi Gong agit à la fois sur le corps (jing), l’énergie (qi) et l’esprit (shen). La pratique du Qi Gong se décompose en trois temps forts  : on commence par apprendre à placer son corps et à maîtriser les postures. Puis, on travaille plus spécifiquement la respiration, en découvrant notamment comment « acquérir l’enracinement » et renforcer ses capacités de concentration.

A lire aussi : Soulager vos muscles : La méthode Feldenkrais

Enfin, une troisième étape met plus particulièrement l’accent sur la circulation du Qi proprement dite. Accessible à tous, sans contre-indication, le Qi Gong se pratique à tous les âges de la vie, seul ou avec un professeur. Les femmes enceintes éviteront toutefois de réaliser les exercices les plus toniques. Une séance dure en moyenne de 45 minutes à 1h30. On recommande au minimum 2 à 3 séances par semaine.

Petite histoire du Qi Gong 

Le Qi Gong a été développé au Ve siècle au monastère Shaolin par un moine du nom de Bodhidharma. Ce dernier est considéré comme le fondateur de l’école Chan, une forme de bouddhisme centrée sur la méditation. Sans cesser d’être pratiqué pendant des siècles, le Qi Gong connaît un nouvel essor sous l’impulsion de Liu Guizhen, un cadre du Parti communiste chinois, au milieu du XXe siècle. Adopté très officiellement par le parti, le Qi Gong est réprimé pendant la Révolution culturelle chinoise, au XXe siècle, mais sa pratique se poursuit clandestinement avant de connaître un nouvel essor et de se diffuser en Occident.

Les applications du Qi Gong

En favorisant le relâchement des tensions, le Qi Gong est idéal pour réduire le stress et apaiser les douleurs chroniques, comme les douleurs articulaires ou le mal de dos. Il aide également à renforcer le système immunitaire, diminue la sensation de fatigue, améliore le sommeil, régule l’appétit, renforce la mémoire, développe la concentration, diminue l’emprise du stress, améliore la confiance en soi… Et, bien sûr, le Qi Gong permet d’améliorer la respiration et de travailler la souplesse, en aidant à mieux oxygéner les organes. Ses propriétés sont autant médicales que psychologiques ou sportives (le Qi Gong permet de se préparer à l’effort). En améliorant la circulation du souffle interne, en particulier le long des méridiens d’acupuncture, le Qi Gong tonifie l’organisme en profondeur.