Le massage apporte au bébé une communication et un dialogue avec ses parents, et contribue à son équilibre général. Il donne de la vitalité, rassure et offre un climat de confiance et de sécurité.

Vertus du  massage ayurvédique du bébé 

Par les mouvements réalisés et par l’huile, le massage favorise la circulation des liquides internes : le sang, la lymphe et le liquide céphalo-rachidien. Il renforce et tonifie les muscles, les détend et les assouplit ; il élimine les tensions et les blocages. Il consolide les articulations, nourrit les os et structure le corps de l’enfant. La peau est nourrie, sur un plan physiologique et affectif : elle devient saine, souple et satinée. L’ensemble de l’organisme du bébé est renforcé, sa croissance est stimulée.

le massage ayurvédique du bébé : La tradition

Masser un bébé selon la tradition ayurvédique, c’est lui prodiguer des gestes attentifs et bienfaisants, c’est lui procurer ce sentiment de sécurité dont il a besoin.Issu de la médecine traditionnelle ayurvédique, ce type de massage stimule le développement du bébé dès les premières semaines, renforce le lien de tendresse qui l’unit à ses parents, instaure une confiance profonde et soulage tous les symptômes : ballonnements, troubles de sommeil, douleurs dues à la poussée dentaire,…

Le massage est réalisé avec les mains après un mois, lorsque le corps du bébé est assez fort. Il est pratiqué quotidiennement durant les 3 mois suivants sur la colonne vertébrale, le dos, la nuque, la taille, les mains et les pieds. Ce qui correspond aux parties du corps devant être fortifiées pour assurer la croissance.

le massage ayurvédique du bébé : La tradition

A lire aussi :  Accouchement : Connaître la position du bébé

Lorsque le bébé peut soutenir sa tête, il sera massé sur l’ensemble du corps et ceci pour encore 18 mois.

Ensuite, le bébé pourra être massé un jour sur deux.