Huile d’olive et cheveux : la perte de cheveux est due parfois à un problème génétique ou héréditaire, mais souvent elle peut être causée par la pollution, la mauvaise utilisation des produits de soins capillaires, les colorations fréquents, ou bien une mauvaise alimentation.Utilisez de l’huile d’olive pour revitaliser vos cheveux peut les aider à retrouver l’humidité dont ils ont besoin pour être en bonne santé.

Huile d’olive et cheveux : Cheveux abîmés

Si l’on recommande d’appliquer de l’huile d’olive pour les cheveux, c’est principalement pour bénéficier de ses vertus avant tout. Outre le fait que les huiles végétales sont d’excellents démêlants, le plus grand soucis que l’on rencontre avec sa tignasse, hormis les poux bien sûr, c’est la sécheresse.

– On regonfle le cheveu : réhydraté, le cheveu récupère peu à peu de sa matière et à long terme, il est moins poreux, moins rêche.
– Brillance et douceur : en faisant des bains d’huile, on permet aux cheveux de devenir plus doux et surtout, de devenir brillant. Et avouons-le, une chevelure brillante est quand même un signe de bonne santé capillaire.

– Limiter la casse des cheveux : particulièrement en cas de cheveux très frisés, très abîmés, ou crépus. Les bains d’huile permettent en effet de les préserver. A noter tout de même qu’en cas de cheveux en état vraiment critique (très grandes fourches, totalement poreux), il est préférable de couper.
– Prévenir les soucis : on peut se faire un bain d’huile la veille d’une décoloration ou d’un lissage, afin de rebooster le cheveux avant l’épreuve du feu.

Huile d’olive et cheveux : Cheveux secs

L’huile d’olive pour cheveux secs est un soin entièrement naturel qui nécessite bien plus de temps que de moyen. Encore faut-il savoir s’en servir correctement ! On parle plutôt de bain à l’huile d’olive quand il s’agit d’apporter un soin en profondeur à des cheveux très desséchés. Pour les pointes sèches, quelques gouttes suffisent, sans avoir recours au bain d’huile. Veillez à ne pas en abuser, au risque de perdre du volume et de vous retrouver avec des cheveux alourdit. Si vous avez les cheveux épais et bouclés, mieux vaut utiliser le beurre de karité, l’huile ayant tendance à gonfler le cheveux. Si vous avez fait une coloration depuis peu, l’huile d’olive peu faire tourner votre couleur. Dans ce cas, préférez l’huile d’argan, une huile totalement adaptée pour cheveux secs.

Huile d’olive et cheveux : laquelle choisir ?

Tout d’abord, le plus simple est de prendre de l’huile végétale toute simple. Bien entendu on peut utiliser des huiles toutes prêtes, comme l’Huile Prodigieuse de Nuxe, l’Orofluido de la marque du même nom… mais de une : c’est plus cher, de deux : il peut y avoir autre chose que de l’huile végétale uniquement, comme la fameuse Orofluido qui est surtout composée… de silicones !

On prend alors les solutions les plus simples, à savoir l’huile d’olive ou d’argan pour les plus répandues, ou l’huile de coco, avocat… pour changer un peu. Vous pouvez fouiller du côté du site Aroma-Zone qui vous propose beaucoup d’huiles selon l’usage que vous voulez en faire (certaines vont par exemple booster la brillance, quand d’autres ont des vertus plus réparatrices). Dans tous les cas, l’usage est le même pour toutes les huiles. Attention, ne pas confondre Huile végétale et Huile essentielle qui sont deux choses radicalement différentes !

Huile d’olive et cheveux : effets néfastes

Les bains d’huile, bien qu’efficaces, présentent tout de même quelques menus défauts.

– Risque de délaver la couleur : sur les cheveux colorés (encore plus lorsqu’il s’agit d’une couleur qui tient mal comme les couleurs fantaisies, ou le roux), les bains d’huile peuvent ternie la couleur et la délaver légèrement. Privilégier alors ces soins la dernière semaine, avant de refaire la couleur, plutôt que juste après celle-ci.
– Perte de volume : si l’on abuse des bains d’huile des pointes aux racines alors que les cheveux sont juste légèrement secs, on risque d’obtenir une chevelure raplapla et ré graissant vite. Dans ce cas, on applique de l’huile juste sur les pointes, pas plus !

A lire aussi : Chute des cheveux : Solutions et astuces pour la stopper

Huile d’olive et cheveux : Comment procéder

Verser un peu d’huile d’olive dans un petit récipient, un bol par exemple. Trempez-y le bout des doigts puis massez légèrement le cuir chevelu. Si vous avez le cuir chevelu gras, sautez cette étape. Ensuite, mettez-en dans les paumes de vos mains puis imbiber les longueurs et les pointes, sur cheveux secs. Vous pouvez vous peigner afin de bien répartir le masque. Recouvrez votre chevelure d’une serviette chaude, d’une charlotte ou de cellophane, pendant plusieurs heures. Cet enveloppement permet à la chaleur de rendre le masque plus efficace.

On peut même garder ce masque à l’huile d’olive toute la nuit si les cheveux sont vraiment très très secs. Pas très glamour je vous l’accorde, mais parfois l’état de nos cheveux ne nous laisse pas d’autres choix.

Concernant le rinçage, que vous imaginez déjà pénible et fastidieux, inutile de croire qu’il va falloir y passer des heures ou vider son shampoing, il suffit de frotter la chevelure tout en rinçant abondamment avant d’appliquer son shampoing. Pour finir, on fait un shampoing très doux, avec des ingrédients naturels tant qu’à faire !