Fensens : radar de recul sans fil connecté à votre smartphone

1168
FenSens est le tout premier radar de recul fonctionnant sans fils et connecté à votre téléphone via une application iOS et Android !Ce projet, en financement sur Indiegogo est issu d’un constat assez simple, plus de 80% des véhicules ne disposent pas d’un radar de recul de série.

Il est en principe assez compliqué et onéreux d’en faire installer un, notamment sur les anciens véhicules. Au contraire, ce nouveau système est polyvalent, abordable et compatible avec toutes les voitures ou camion existants. Pour l’installation, comptez moins de 5 minutes (4 petites vis à fixer).

Fensens : radar de recul sans fil connecté à votre smartphone

Vous l’aurez compris, son installation est dès plus simple, tout autant que son utilisation. FenSens vous averti grâce à plusieurs moyens : visuels à l’aide de la jauge se remplissant au fur et à mesure que vous reculez, sonore (le fameux beep beep des camions) et enfin, à l’aide des vibrations de votre téléphones. Bien évidemment, pour des questions légale et de sécurité, nul besoin d’y toucher.

Fensens : radar de recul sans fil connecté à votre smartphone

A lire aussi : Nexo : le pneu de vélo écologique et increvable

D’après le constructeur, il n’y aurait pas moins de 500 000 accidents en marche arrière chaque année. Une réparation pour ce type de choc coûterait 3000$ en moyenne. Pour y palier, vous l’aurez compris, le radar de recul est LA solution ultime (faire attention aussi, mais c’est pas toujours évident).

Fensens : radar de recul sans fil connecté à votre smartphone

Actuellement, le système est intégré dans des supports de plaques minéralogiques au format US (300 mm par 150 mm). Notre bon vieux format européen n’a qu’à bien se tenir avec ses 520 mm par soit 110 mm. 

Pour le moment ce système n’est pas encore disponible, mais d’autres alternatives existent sur le marché du radar de recul !

Fensens : radar de recul sans fil connecté à votre smartphone

Petit fait historique, c’est à Lyon que la première plaque minéralogique fait son apparition en 1891 lorsque le parc de la Tête d’or permettait d’accueillir des automobiles. Cela ne nous rajeunit pas !