La chromathérapie est une méthode d’harmonisation et d’aide à la guérison de certains troubles, physiques ou émotionnels, à travers l’utilisation des couleurs. La prise en charge se base sur les organes sensoriels, dont la vue. Selon cette discipline, les couleurs auraient une influence directe sur l’esprit et le corps. La chromathérapie est un mélange de psychologie, d’art, de physique et de médecine.

Chromothérapie : Mettez de la couleur dans votre vie !

Ne vous méprenez pas : la chromothérapie n’a rien d’une méthode thérapeutique moderne. Les premières traces d’utilisation des couleurs pour soigner remonteraient à Hippocrate. Rien que ça ! Ce dernier avait remarqué le pouvoir des couleurs qu’il associait à des onguents pour concevoir ses traitements.
Après des années de désuétude, la chromothérapie connaît un regain d’intérêt à partir du XVIIIe siècle avant d’être approchée d’une manière plus scientifique au XXe siècle par un certain Max Lüscher, docteur de son état, convaincu de l’utilité thérapeutique des couleurs. Il mettra d’ailleurs au point un test d’évaluation permettant de mesurer l’état mental et physique d’un individu exposé à des couleurs définies.
C’est aussi lui qui démontrera l’impact des couleurs sur l’organisme humain et, notamment, sur les dépressions saisonnières. Aujourd’hui, la chromothérapie constitue une technique employée dans le domaine de la naturopathie sensorielle.

[themoneytizer id= »12558-16″]

Les fondements de la chromathérapie

Dans la médecine conventionnelle, on n’utilise pas la chromathérapie, à cause du manque de données scientifiques sérieuses et validées.Durant l’Antiquité, les couleurs étaient utilisées en complément d’autres thérapies médicinales, aussi bien dans la médecine hippocratique que dans celle d’Avicenne au IXème siècle. Elle était alors largement utilisée dans les cultures occidentales ou plus lointaine, comme la tibétaine, la chinoise ou l’indienne, et même dans l’architecture aux vitraux qui décomposaient la lumière pour inspirer et réconforter les visiteurs.

A lire aussi : Acupuncture : fonctionnement applications et bienfaits

Paracelso au XVème siècle, Isaac Newton au XVIIème siècle et Goethe au XIXème siècle étaient convaincus des bienfaits apportés par les couleurs. Aux XIX et XXème siècles, plusieurs expériences ont été réalisées pour essayer de démontrer une action de cette médecine alternative. Actuellement, d’autres travaux ont choisi d’étudier d’autres pistes, comme celle de la théorie médicale hindou qui associe les couleurs aux chakras.
Deux théories qui ne sont pas, là encore, validée scientifiquement ou médicalement.

Comment fonctionne la chromothérapie 

Pour comprendre comment fonctionne la chromothérapie sur notre métabolisme, il faut intégrer le fait que chacune des couleurs que nous connaissons dispose de vertus personnelles. Certaines apaisent, calment, ressourcent tandis que d’autres ont le pouvoir d’exciter, de dynamiser ou d’inspirer. C’est sur ce principe de base que la couleur thérapie fonde son fonctionnement.

En effet, la chromothérapie consiste à exposer un patient à différentes couleurs pour favoriser un retour à l’équilibre du corps et de l’esprit. Généralement, il s’agit d’une exposition à des couleurs appartenant au spectre solaire. Ainsi, les séances de chromothérapie peuvent être pratiquées de deux manières différentes : soit par projection directe de la lumière de couleur sur une partie corporelle déterminée, soit par une diffusion de la couleur dans une pièce blanche. Les séances durent une trentaine de minutes et les effets commencent à être ressentis une quinzaine de jours après le début du traitement.

Chromothérapie : Le pouvoir extraordinaire des couleurs !

Les chromothérapeutes disposent d’une palette de huit couleurs de base pour travailler. Le traitement devant être personnalisé et adapté à la pathologie, ces professionnels de la couleur associent des teintes lumineuses pour concevoir un programme de soins efficaces. Chaque couleur possède ses propriétés intrinsèques que le praticien devra utiliser avec dextérité, même si la chromothérapie n’est absolument pas dangereuse ! Pour vous faire une petite idée des vertus de vos couleurs préférées, voici un petit exposé de leurs principales indications :

• Rouge : couleur stimulante préconisée pour des personnes déprimées ou souffrant d’un manque d’énergie ;
• Orange : couleur de l’optimisme et de la joie efficace pour améliorer le système
respiratoire et soulager les douleurs musculaires ;
• Jaune : couleur de la tonicité utilisée pour lutter contre la fatigue mentale ;
• Vert : couleur de la sérénité privilégiée chez des personnes nerveuses et migraineuses ;
• Bleu : couleur de la paix qui facilite la concentration ;
• Violet : couleur relaxante qui permet de réduire les angoisses.
Bien entendu, il existe d’autres couleurs que les chromothérapeutes ont à leur disposition afin de peaufiner leur traitement. Mais en voici un bref aperçu pour vous permettre d’appréhender la vaste étendue des possibilités offertes par cette thérapie.