Plan de travail cuisine : quel matériau choisir ?

819
Plan de travail cuisine : quel matériau choisir ?
Plan de travail cuisine : quel matériau choisir ?

Plan de travail cuisine : Quartz, Corian ou stratifié dernier cri : beaux et résistants, découvrez les nouveaux matériaux pour réaliser votre plan de travail de cuisine.

Pour habiller la cuisine, on connaît le bois et le stratifié. Mais une nouvelle génération de plans de travail est en train de sortir de l’anonymat. Hautement technologiques, ils résistent aux rayures et aux impacts, ne craignent ni l’humidité ni les tâches et se nettoient d’un coup d’éponge. Seul défaut, ils n’aiment pas les températures élevées. Attention aux marques si vous y posez une casserole bouillante… Et puis, il faut bien le reconnaître, ils ne sont pas donnés : Le Corian, notamment, est jusqu’à quatre fois plus cher qu’un stratifié basique. Mais ils durent plusieurs dizaines d’années et, côté look, ils sortent vraiment du lot. Revue de détails.

Plan de travail cuisine : Le Corian, si design

La résine minérale offre un toucher velouté unique. Soudée d’un seul bloc, sans joint apparent, elle autorise toutes les créations : plan de travail extra long, implantation en L, évier moulé dans la masse… La dernière innovation de Corian, marque qui a donné son nom au matériau ? Un plan de travail sur lequel on pose son portable et sa tablette pour les recharger. Invisible et sans fil !

A lire aussi : Bien choisir le Carrelage mural et faïence pour sa salle de bain

Plan de travail cuisine : Le quartz, minéral au top

Vous aimez la pierre naturelle ? Vous allez adorer le quartz ! Composé de poudre de quartz à 95 % et de résine polyester, c’est l’un des matériaux les plus durs du monde. Il offre le toucher et l’apparence d’une pierre naturelle ais il est plus résistant. Chez Silestone, marque leader, on le décline en 60 coloris unis, granités ou veinés, et 3 finitions (polie, mate et rugueuse).

Plan de travail cuisine : Le Fenix, réparable à l’infini

Il a beau être extra-mat, il ne laisse aucune trace de doigt. Le secret de ce super stratifié lancé il y a quelques mois ? Une surface en résine issue de la nanotechnologie, qui résiste à tout et qui se répare facilement en cas de micro-rayures. Pour cela, il suffit d’une éponge en mousse de mélamine, dite « éponge magique », ou d’un fer à repasser bien chaud. Bluffant, non ?