Ovulation : il arrive bien souvent que les femmes ne sachent pas lire les signaux qu’envoie leur corps. Le corps est un livre ouvert rempli d’informations importantes et efficaces qui sont utiles à la compréhension de son fonctionnement.

Certaines grossesses sont prévues alors que d’autres non. En ce qui concerne les grossesses non désirées ou non prévues, les futures mamans sont souvent choquées et n’encaissent pas la nouvelle. Elles se demandent comment cela a-t-il pu se produire alors qu’elles ont pris toutes leurs précautions. La réponse est simple : on ne comprend pas les messages que nous envoie notre corps.

Mieux comprendre sa période d’ovulation

Le cycle menstruel moyen est de 28 jours, à partir du premier jour des saignements menstruels. De ce fait, on peut calculer que les prochaines règles arrivent normalement 28 jours plus tard.

Le cycle menstruel commence parce qu’il n’y a pas eu de fécondation de l’œuf par un spermatozoïde. Habituellement, le saignement se fait entre 12 et 14 jours après la formation du premier ovule, non fécondé.

 Ovulation : cycle menstruel moyen

Par conséquent, il n’y a pas besoin de faire des études en biologie pour comprendre que dans le cycle menstruel moyen, l’œuf prend naissance autour du 14ème jour. Comme les spermatozoïdes peuvent vivre heureux dans l’utérus pendant un maximum de 48 heures, cela signifie que les jours les plus fertiles sont entre le 12ème et le 16ème jour après l’ovulation.
A lire aussi : Hormones androgènes : Rôle et physiologie chez la personne adulte

Dans l’éventualité où vous êtes désireuse d’un enfant, ou pas, sachez que les jours pendant lesquels vous êtes la moins fertile sont entre le 1er et le 7ème jour après le début de l’ovulation.

Il n’est pas rare que votre cycle menstruel ne soit pas régulier et dure plus ou moins de 28 jours. Dans ce cas, sortez la calculette, car vous devrez ajuster les calculs. La chose importante à retenir est que l’œuf est produit environ 14 jours avant le début des prochaines règles.

Donc il y a toujours un peu de déduction impliquée.