Les soins particuliers et indispensables pour votre peau sensible

856
Les soins particuliers et indispensables pour votre peau sensible
Les soins particuliers et indispensables pour votre peau sensible
Soins peau sensible : Les peaux sensibles ou réactives ont besoin de soins particuliers. Quand le visage devient pivoine, c’est le signe d’une hypersensibilité de la peau, souvent synonyme d’inconforts cutanés gênants. Nettoyage, démaquillage, hydratation, soins… Pour calmer les peaux sensibles il est nécessaire de les nettoyer en douceur et de leur apporter une hydratation qui permette de les apaiser et les réparer. Point sur les étapes incontournables pour bien prendre soin de votre peau sensible.

Soins peau sensible : Qu’est ce que c’est ?

Une peau sensible est une peau qui réagit aux éléments extérieurs comme si elle venait d’être agressée. En clair, la sensibilité de la peau peut se manifester selon les symptômes suivants :

  • Peau qui rougit au froid, après avoir été au contact de l’eau…
  • Peau qui tire en permanence, même après avoir appliqué une crème
  • Peau inconfortable voire douloureuse : picotements, sensation de brûlure
  • Peau qui réagit très mal selon les crèmes : plaques rouges, gratouillis…

Une peau sensible peut être grasse, mixte, sèche… Une idée reçue laisse penser que les peaux sensibles sont toujours sèches. Or, une peau sensible n’est pas à proprement parler un type de peau.

Il ne faut pas non plus confondre peau sensible et peau allergique : une peau allergique ne supporte pas certains ingrédients, qu’ils soient mis sur le visage ou ailleurs.

Une peau sensible peut fluctuer, autrement dit être sensible pendant quelques années et aller mieux par la suite, ou au contraire se retrouver fragilisée suite à un abus de cosmétiques, ou encore certains médicaments.

Soins peau sensible : Les gestes à éviter

Avoir la peau sensible ne veut pas dire que tu ne dois rien mettre sur ta peau de peur de mourir dans d’atroces souffrances. Voici cependant ce qui peut alimenter la sensibilité de ta peau :

  • Le chauffage mais aussi l’air climatisé peut réellement sensibiliser la peau. Si tu peux, évite les gros loopings de température (passer d’une pièce très froide à une pièce surchauffée par exemple).
  • L’eau est le premier facteur de sensibilisation de la peau : le nettoyage à l’eau n’est pas l’idéal pour toutes. Si après un nettoyage à l’eau ta peau est rouge, elle picote ou tire, passe à un nettoyage sans eau.
  • L’abus de crèmes agressives peut également faire de gros dégâts : évite les crèmes anti-boutons à tout va, les gommages trop forts… A long terme, si ta peau n’est pas très résistante, tu risques véritablement d’agresser ta peau et donc de la rendre sensible. De même, changer de crème tous les 4 matins n’aide en rien et agresse l’épiderme.
  • Certains ingrédients cosmétiques peuvent également favoriser la sensibilité de la peau : le parfum, les huiles essentielles ou encore l’alcool doivent être évités. Attention cependant, si c’est une allergie aux huiles essentielles, c’est totalement différent !

Soins peau sensible : la routine à adopter 

Il est parfois dur de se trouver une bonne routine quand la peau est sensible… Pour autant, laisser sa peau à l’abandon est toujours la pire chose à faire, surtout quand la sensibilité est là. Le mot d’ordre ? La régularité et la douceur !

Le nettoyage des peaux sensible est LE sujet qui fâche. Si ta peau tolère l’eau, évite les nettoyants gommants (type microbilles ou peelings chimiques quotidien), et privilégie les nettoyants surgras et hydratants.

A lire aussi : astuces make up pour éviter les bavures

Enfin, n’oublie pas de terminer le nettoyage par une lotion pour peau sensible, ou une pulvérisation d’eau thermale pour apaiser la peau. Pour celles qui ne peuvent pas se nettoyer à l’eau, il faut alors miser sur l’eau micellaire ou bien un lait de toilette.

Pour l’eau micellaire, un coton suffit. Pour le lait de toilette, vous pouvez le rincer avec un coton imbibé de lotion, ou bien une pulvérisation d’eau thermale.

La crème doit être choisie selon son type de peau (grasse, sèche, normale…), mais impérativement douce. Pour cela, il faut se fier par exemple aux compositions enrichies en eau thermale, ou spécialement formulées pour les peaux sensibles.

Concernant les gommages et les masques, il faut privilégier les gommages très doux voire chimiques (mais deux fois par mois maximum), ainsi que les masques apaisants. Les peaux grasses peuvent dire adieu à l’argile verte, ainsi qu’aux masques mentholés.